FR|ENG

Chantier de la mine de Sanbrado - 29/10/2019
Au Burkina Faso, Sogea-Satom termine les travaux sur la mine de Sanbrado que lui avait confié Somisa (Société des mines de Sanbrado).



Ce projet démarré en février dernier consistait notamment en la réalisation des fondations en béton pour les équipements de l’usine de traitement d’or. Les équipes de Sogea-Satom au Burkina Faso ont aussi mené à bien la construction d’ouvrages en béton pour les broyeurs, les silos de stockage de produits dangereux et la station de traitement de l’usine.

Pour son premier projet dans le domaine de la construction minière, la filiale de Sogea-Satom au Burkina Faso a relevé de nombreux défis. Ce chantier nécessitait par exemple de couler 6 462 m3 de béton et d’enterrer des ouvrages à 4 m de profondeur. Ces ouvrages pouvaient mesurer jusqu’à 12 m de haut et étaient de forme variable. Le plus remarquable est la précision avec laquelle les travaux se sont effectués : une précision inférieure ou égale à 4 mm.

Ce projet n’aurait pas pu voir le jour si Sogea-Satom ne s’était pas appuyé sur ce qu’offre le territoire burkinabé. 99 % des collaborateurs sur ce chantier ont été recrutés localement et les principales fournitures ont été obtenues et fabriquées localement. Encore une belle preuve de la volonté de Sogea-Satom de développer le continent africain pour et avec les africains.

Nos dossiers
Nos actus